Communautés de diatomées benthiques des lacs d’altitude : biodiversité et principaux facteurs structurants

Poster réalisé par Léa FERRET.

Les diatomées sont aujourd’hui utilisées en routine pour évaluer l’état écologique de divers milieux aquatiques selon les exigences de la Directive Cadre sur l’Eau. Les lacs d’altitude, qui constituent des milieux de référence de par leur faible exposition aux pressions anthropiques, doivent eux aussi faire l’objet de suivis de qualité. Dans ce contexte, cette présente étude a pour objectif d’analyser les communautés diatomiques de lacs d’altitude et de définir leurs principaux facteurs structurants dans le but d’explorer le pouvoir bio-indicateur de ces micro-algues au sein de ces écosystèmes. Pour cela, les communautés de diatomées de 63 lacs d’altitude, situés dans le Nord des Alpes françaises, ont été échantillonnées. La comparaison inter-lacs, sur la base de ces peuplements, a mis en évidence une certaine diversité au sein de ces écosystèmes. Neuf groupes de lacs ont ainsi été définis. Des analyses statistiques ont ensuite permis de comparer ces peuplements aux caractéristiques environnementaux des lacs et de leur bassin versant. Il est apparu que les communautés de diatomées des lacs d’altitude étaient davantage structurées par les paramètres physiques que physico-chimiques. Cependant, certains résultats mettent en avant un rôle important des nutriments, encourageant ainsi l’étude du pouvoir bio-indicateur des diatomées au sein de ces écosystèmes particuliers.

Télécharger le fichier