Fonctionnement

Voir plus
Qu’est-ce qu’un GIS ?

Un groupement d’intérêt scientifique est un dispositif contractuel de collaboration. Il permet de fédérer des moyens (personnels, matériels, locaux, etc.) et de déployer des actions de recherches sur une thématique définie. Il est matérialisé par une convention constitutive, sur une durée décidée par les parties.

Un Groupement d'Intérêt Scientifique (GIS) pour le réseau Lacs sentinelles

Le réseau Lacs sentinelles s’est structuré en groupement d’intérêt scientifique (GIS) en octobre 2013.

L’objectif principal du GIS Lacs Sentinelles est l’échange et la mise en cohérence des données et suivis réalisés sur les lacs d’altitude français. Il doit permettre de :

  • initier et organiser une coopération partenariale avec les différents acteurs intéressés par la gestion des lacs d’altitude,
  • identifier les besoins communs de connaissances sur les lacs d’altitude (écosystème, fonctionnement, évolution, enjeux…),
  • impulser des programmes de recherche communs et pluridisciplinaires,
  • mettre en œuvre des programmes de suivi des lacs d’altitude,
  • regrouper, traiter et synthétiser les données recueillies,
  • favoriser les échanges entre les acteurs du réseau (lors des rencontres annuelles, notamment),
  • diffuser des résultats et informations, en vue de leur valorisation dans le cadre d’une gestion durable des milieux.

Les décisions en matière de gestion des lacs d’altitude ne sont pas du ressort du GIS.

Instances du GIS Lacs sentinelles

Instances du GIS

Lors du conseil de groupement du 30 septembre 2014, Fabien Arnaud (Laboratoire EDYTEM, Université de Savoie) a pris la présidence du conseil de groupement pour 2 ans, sur décision unanime de l’ensemble des personnes présentes. 

Calendrier prévisionnel du GIS Lac Sentinelles

Calendrier

Une souplesse dans le fonctionnement est décidée afin de ne pas exclure des membres du réseau qui ne seraient pas signataires du GIS. Ceux-ci sont invités aux Conseils de groupement ou commissions scientifiques, mais n’y ont pas droit de vote.

Signataires du GIS

  • Asters, conservatoire d’espaces naturels Haute-Savoie, 
  • Ecole pratique des hautes études (EPHE), agissant en son nom et pour la mise en oeuvre des activités :
    • du laboratoire d’Ecologie et de Biogéographie des Vertébrés (UMR 5175 Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive).
  • EDF – Centre d’ingénierie hydraulique, entité du groupe EDF (EDF – CIH)
  • Fédération de Savoie pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique
  • Fédération pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique des Alpes de Haute Provence
  • Parcs nationaux de France
  • Parc national des Ecrins
  • Parc national du Mercantour
  • Parc national de la Vanoise
  • Université d’Aix-Marseille (AMU), agissant conjointement au nom et pour le compte :
    • du Laboratoire Chimie de l’Environnement (LCE),
    • de l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (IMBE),
    • du Centre Européen de Recherche et d’Enseignement des Géosciences de l’Environnement (CEREGE),
    • du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS).
  • Université de Savoie, agissant en son nom et pour la mise en oeuvre des activités :
    • du laboratoire Langages, Littératures, Sociétés (LLS),
    • du laboratoire EDYTEM, UMR Université de Savoie/CNRS (UMR 5204),
    • du laboratoire CARRTEL, UMR Université de Savoie/INRA, 
    • du Laboratoire Chimie Moléculaire et Environnement (LCME).
  • Université de Bourgogne Franche-Comté, agissant en son nom et pour la mise en oeuvre des activités :
    • du laboratoire Chronoenvironnement (UMR 6249).

Modalités d’adhésion

L’adhésion au GIS est soumise à une décision unanime du Conseil de groupement. Toute nouvelle adhésion fait l'objet d'un avenant à la convention constitutive du GIS.

Pour plus d'information sur les modalités d'adhésion au GIS Lacs sentinelles, vous pouvez nous adresser vos demandes via le formulaire de contacts présent en bas de page.

Retour en haut